Screen width of at least 320px is required!

To bend over backwards

Faire des pieds et des mains

To put your shoulder to the wheel

Mettre la main à la pâte

To give it your all

Mettre les bouchées doubles

To call the shots

Faire la pluie et le beau temps

To have a lot on your plate

Avoir du pain sur la planche

To have bigger fish to fry

Avoir d’autres chats à fouetter

To be lazy

Avoir un poil dans la main

To be an uphill battle

C’est la croix et la bannière !

It's a disaster

C'est la Bérézina !

To bend over backwards

Se mettre en quatre

To kill to birds with one stone

Faire d’une pierre deux coups

To grab the bull by the horns

Prendre le taureau par les cornes

To back out

Faire machine arrière

To burn the candle at both ends

Brûler la chandelle par les deux bouts

To go down as a red-letter day

Marquer d’une pierre blanche

To lend a helping hand

Prêter main-forte

To work flat out/to the max

Travailler d’arrache pied

To give someone carte blanche

Donner/laisser carte blanche

To help move things along

Faire avancer le schmilblick

To get back to business

Revenons à nos moutons

To be big-hearted/very generous

Avoir le cœur sur la main

To give your two cents

Mettre son grain de sel

Avoir du pain sur la planche

L’expression « Avoir du pain sur la planche » signifie avoir en perspective énormément de travail et de tâches fastidieuses à accomplir. Pour bien comprendre l’image de cette expression, il faut rappeler qu’à la fin du 19eme siècle, le pain se conservait très longtemps, ce qui donnait la possibilité d'en avoir plusieurs posés sur les planches de stocks, d’où les mots : pain et planche de l’expression.

Néanmoins, Cette expression avait un sens tout différent. En effet, à cette époque, elle signifiait que l’on avait assez de réserves pour affronter l’avenir et que l’on est assuré que l’on ne manque de rien. A cette époque et jusqu’au début du 20eme siècle, les paysans préparaient de grandes quantités de pain qu’ils conservaient sur une planche de bois fixée au plafond. Par la suite, l’expression a pris le sens « d’avoir de quoi vivre sans devoir travailler ».

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.