Screen width of at least 320px is required!

9 June 2021

Episode #234

2 June 2021

Episode #233

26 May 2021

Episode #232

19 May 2021

Episode #231

12 May 2021

Episode #230

5 May 2021

Episode #229

28 April 2021

Episode #228

21 April 2021

Episode #227

14 April 2021

Episode #226

Speed 1.0x
/
Bonjour et bienvenue à toutes et à tous. Je m'appelle Nicolas et j'ai grand plaisir à vous retrouver pour un nouvel épisode de notre programme hebdomadaire. Nous sommes le 12 mai 2021 et je vous propose de nous pencher ensemble sur le passé. Il y a quarante ans, le 10 mai 1981, le Premier secrétaire du Parti socialiste français est élu président de la République. François Mitterrand fera deux septennats, avec de nombreuses avancées sociales et culturelles. C'est cette période qu'une partie de la gauche et des Français fêtent aujourd'hui. Le 5 mai, Emmanuel Macron a rendu un hommage à un autre grand homme de notre histoire. Le président a commémoré le bicentenaire de la mort de Napoléon. Les partis de gauche et de droite attendaient son discours avec méfiance. Le chef de l’État a finalement choisi de regarder l'histoire dans les yeux. On ne peut que s'en féliciter. Avec Robert Schuman, le Vatican se penche sur le parcours exemplaire d'un des pères de l'Europe moderne. Ce Français est érigé en exemple et pourrait être un jour béatifié.

En Espagne, c'est le passé récent qui nous intéresse. Pablo Iglesias, leader de la gauche radicale, a perdu les élections régionales de Madrid et se retire de la vie politique. Son départ annonce la fin d'une forme de contestation politique qui a marqué la dernière décennie. Enfin, s'interroger sur les siècles passés pousse, bien souvent, à s'amender. C'est l'exercice courageux auquel se sont astreints les présidents mexicain et guatémaltèque. L'un et l'autre ont enfin demandé pardon aux Mayas pour les torts commis depuis la conquête espagnole. Des gestes et des mots qui ne peuvent qu'apaiser. Même des siècles après.

Je vous propose, pour l'instant, de revenir au 10 mai 1981. Le socialiste François Mitterrand vient d'être élu à la tête du pays. Quarante ans après, on en parle encore.

François Mitterrand : L'héritage en question

12 May 2021
François Mitterrand : L'héritage en question

Ils ont choisi le dimanche 9 mai, soit un jour d'avance, pour honorer leur mentor. Tribunes dans les journaux, colloques, interviews. Les principales personnalités du Parti socialiste français rendent un hommage appuyé à François Mitterrand, le premier président socialiste de la Ve République. Les plus connus, l'ancien président François Hollande, les ex-premiers ministres Lionel Jospin et Bernard Cazeneuve, la maire de Paris, Anne Hidalgo – mais aussi des proches, comme sa fille Mazarine Pingeot, des ex-compagnons de route, comme Pierre Joxe, ou son ancien chef de cabinet, Jean Glavany – se retrouvent au Creusot, ville naguère ouvrière de l'Est de la France, pour fêter les quarante ans de son accession au pouvoir, le 10 mai 1981.

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.

* * *
Le président de la République doit, en revanche, penser que l'empereur des Français ne va pas lui faire d'ombre. Le 5 mai, il a rendu un hommage à Napoléon Bonaparte pour les deux cents ans de sa mort. Une commémoration qui divise.

Napoléon : un bicentenaire controversé

12 May 2021
Napoléon : un bicentenaire controversé

C’était un discours particulièrement attendu. Le 5 mai dernier, Emmanuel Macron commémorait le bicentenaire de la mort de Napoléon. Cet anniversaire suscite de nombreuses controverses au sein de la classe politique française, la gauche et la droite s’opposant fortements sur l’héritage de l’empereur.

Napoléon Bonaparte est, en effet, une figure incontournable de l’Histoire de France. Un monument, comme on a coutume de le dire. Mais c’est aussi un personnage complexe. Mort en exil le 5 mai 1821, à 51 ans, à Sainte-Hélène, une île perdue de l’Atlantique Sud, cet ambitieux général corse devient em

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.

* * *
La route peut être longue et exemplaire. J'en veux pour exemple le parcours irréprochable d'un des pères de l'Europe moderne : Robert Schuman. Aujourd'hui, ce Français est en voie de béatification par le Vatican.

Robert Schuman: le père de l'Europe sanctifié

12 May 2021
Robert Schuman: le père de l'Europe sanctifié

Saint Robert Schuman, priez pour nous. Voilà ce que diront, peut-être, bientôt les catholiques. Alors que le 9 mai, on a célébré l’anniversaire de la construction européenne, le Vatican met en valeur ce Père de l‘Europe en le déclarant Vénérable. Une distinction rarissime pour un homme politique, à la hauteur d’un personnage d’exception.

Ce n’est pas une date choisie au hasard. Si le 9 mai est la journée de l’Europe, c’est parce qu’en 1950, ce même jour, Robert Schuman prononce un discour fondateur. Il est alors ministre des Affaires étrangères français, et propose de créer une organisation me

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.

* * *
Regardons maintenant en dehors de nos frontières. En Espagne d'abord, où, cette semaine, un mini-tremblement de terre politique a eu lieu. Le leader de la gauche radicale quitte la vie publique.

Espagne : Adieu, Pablo

12 May 2021
Espagne : Adieu, Pablo
KikoStock / Shutterstock.com

Le 4 mai 2021, des élections régionales se sont tenues à Madrid. Destiné à élire 136 députés à l’Assemblée du parlement régional, ce scrutin n’en avait pas moins une portée nationale. Pablo Iglesias, leader du parti de la gauche radicale, Podemos, participait à la bataille. Mais après une campagne sous tension, les électeurs ont massivement choisi le Parti populaire, un parti libéral-conservateur. Et celui qui était aussi membre du gouvernement socialiste a pris sa décision : il se retire de la vie politique.

Cet ex-enseignant de sciences politiques a marqué la vie de son pays depuis 2014 et l

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.

* * *
L'Histoire avec un grand « H » retiendra aussi sûrement le mea culpa des présidents mexicain et guatémaltèque au peuple Maya. Il était temps.

Le pardon aux Mayas

12 May 2021
Le pardon aux Mayas
Octavio Hoyos / Shutterstock.com

Pour les Mayas, le 3 mai 2021 restera un jour historique. Les présidents mexicain et guatémaltèque leur ont en effet officiellement demandé pardon pour tous les graves torts commis à leur encontre depuis la conquête espagnole. Cela arrive bien tard, mais il s’agit néanmoins d’une reconnaissance en bonne et due forme des souffrances subies. Et sans doute, d’une étape importante dans la lutte qui leur reste à mener contre les discriminations qu’ils endurent toujours.

L’occasion était fournie par les 500 ans de la « Conquista ». Un demi-millénaire. Voilà le temps qu’il aura fallu attendre aux Maya

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.