Screen width of at least 320px is required!
Loading...

To be a stickler for something

Etre à cheval sur quelque chose

To call the shots

Faire la pluie et le beau temps

It's not rocket science

Ce n’est pas la mer à boire

To get on your high horse

Monter sur ses grands chevaux

To think you're God's gift to mankind

Se croire sorti de la cuisse de Jupiter

To not be out of the woods

Ne pas être sorti de l'auberge

To tell a tall tale

Raconter des salades

To squeeze the facts out of someone

Tirer les vers du nez

To get straight to the point

Ne pas y aller par quatre chemins

To give up guessing

Donner sa langue au chat

To be in the loop

Être / tenir au courant

To have stage fright

Avoir le trac

To have your head inthe clouds

Etre dans la lune

To bet your life on something

En mettre sa main au feu

To corner someone

Mettre/Etre au pied du mur

To mutter under your breath

Faire / dire des messes basses

Against all odds

Envers et contre tous/tout

To strongly believe

Croire dur comme fer

To know something inside out

En connaître un rayon

Easy as ABC, 1-2-3

Simple comme bonjour

To be down to earth

Avoir / garder les pieds sur terre

To go without saying

Couler de source

To be obvious

Être cousu de fil blanc

To worry yourself sick

Se faire du mauvais sang

To watch your step

Se tenir à carreau

That doesn't change anything for me!

Faire une belle jambe

Literally/at face value

Au pied de la lettre/à la lettre

When pigs fly

Quand les poules auront des dents

No contest/no brainer

Il n’y a pas photo

To get things straight/make things clear

Mettre les points sur les « i »

To bring to light

Découvrir le pot aux roses

Ne pas être sorti de l'auberge

Nicolas: Ma chère Catherine, que dirais-tu de te lancer avec moi à la recherche d’un trésor ?
Catherine: Quel genre de trésor ?
Nicolas: Un des plus grands trésors au monde, celui du Saint Graal.
Catherine: Eh bien Nicolas, je ne savais pas que tu étais devenu un chercheur mystique du Saint Graal…
Nicolas: Non, je te rassure. Mais j’ai voulu en savoir plus sur ce phénomène, et sur la fascination que cette histoire exerce sur les gens depuis des millénaires.
Catherine: C’est vrai que c’est une histoire intéressante. Mais si tu te mets à lire tout ce qui a été écrit sur le Saint Graal, tu n’es pas sorti de l’auberge !
Nicolas: Je sais bien. Mais en tout cas, la majorité des sources convergent pour indiquer que le Saint Graal est en France.
Catherine: En parlant de sources, tu veux par exemple parler du Da Vinci Code ?
Nicolas: Entre autres. Mais Dan Brown a de son côté compilé des centaines de sources et de théories différentes pour écrire son best-seller. Et il semble bien que la France joue un rôle clé dans ce mystère mondial…
Catherine: En effet ! D’ailleurs, c’est à un écrivain de langue française que l’on doit la première mention écrite du Saint Graal. Il s’agit de l’écrivain du Moyen Age Chrétien de Troyes. D’ailleurs, pour profiter pleinement de son roman Perceval ou le Roman du Graal, qui a largement lancé la légende, il est amusant de le lire en ancien français.
Nicolas: Si je dois commencer à lire en ancien français, je ne suis vraiment pas sorti de l’auberge !
Catherine: Mais la quête devient beaucoup plus romanesque, non ? Ce roman a été le texte fondateur de la légende. Beaucoup d’œuvres littéraires ou artistiques s’en sont ensuite largement inspirés, et la légende s’est développée. Certains disent que le Saint Graal serait la coupe en or qui aurait servi à recueillir le sang du Christ. D’autres disent qu’il s’agirait d’une personne, peut-être même d’un descendant de Jésus. Bref, tout cela est complètement tiré par les cheveux
Nicolas: Bien sûr Catherine, mais voir des gens consacrer leur vie à ce mystère est fascinant. Il existe une immense communauté sur Internet qui est toujours à la recherche du Graal.
Catherine: Ce ne sont pas les seuls. Pour continuer les rappels historiques, il y aussi un groupe important de gens mystiques qui ont cherché le Graal en France au XXème siècle.
Nicolas: Je pense que tu veux parler des nazis…
Catherine: Tout à fait. Beaucoup de nazis avaient une véritable obsession pour le Graal, et notamment Himmler lui-même, qui était passionné d’ésotérisme et de légendes. Il voyait dans le Graal un symbole magique qui pourrait lui assurer la victoire. Il s’est déplacé lui-même en 1940 dans un village français où il pensait trouver cette coupe. Et il est reparti les mains vides.
Nicolas: Ça me donne un peu des sueurs froides
Catherine: Mais oui Nicolas, c’est le danger des mythes, quand ils sont mis dans de mauvaises mains…
Nicolas: C’est vrai que si tous les illuminés d’Europe et du monde débarquent en France à la recherche du Graal, on n’est pas sortis de l’auberge !
Catherine: Non, en effet ! Mais on ne sait jamais, peut-être que ça en poussera plus d’un à apprendre le français ?

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.