Screen width of at least 320px is required!
Loading...

12 March 2020

Mesures de confinement sans précédent dans toute l'Italie pour empêcher la propagation du coronavirus

12 March 2020

La guerre du pétrole entre la Russie et l’Arabie saoudite provoque le crash des marchés mondiaux

5 March 2020

Les talibans se désengagent de la principale concession de « l’accord de paix » qu’ils avaient signé quelques jours plus tôt

5 March 2020

Poutine présente plusieurs amendements constitutionnels

27 February 2020

L’OMS prévient que le monde doit faire plus pour se préparer à une éventuelle pandémie

27 February 2020

Prague va rebaptiser la place de l’ambassade de Russie du nom de Boris Nemtsov

20 February 2020

Zuckerberg, le PDG de Facebook, fait pression sur Bruxelles avant de nouvelles propositions de réglementation sur l’IA

20 February 2020

Les Boy Scouts déposent le bilan après une vague de poursuites pour abus sexuels

13 February 2020

Xi Jinping tente de faire preuve de leadership en pleine crise du coronavirus

Speed 1.0x
/

L’OMS prévient que le monde doit faire plus pour se préparer à une éventuelle pandémie

27 February 2020
L’OMS prévient que le monde doit faire plus pour se préparer à une éventuelle pandémie

L’Organisation mondiale de la santé a averti que les pays devaient se préparer à une éventuelle pandémie de coronavirus. Une pandémie se définit comme une maladie qui se propage facilement d’une personne à l’autre dans le monde entier. Bien que l’OMS ait admis qu’il était trop tôt pour parler de pandémie avec la multiplication des foyers épidémiques, de nombreux experts ont déclaré que le monde était au bord d’une pandémie ou n’ont pas hésité à qualifier cette crise de pandémie.

La Chine a signalé 78 000 cas et plus de 2 600 décès. Il y a aussi plus de 3 000 cas dans une trentaine de pays et une vingtaine de décès en dehors de la Chine. Les foyers épidémiques en Corée du Sud, en Iran et en Italie sont particulièrement préoccupants. Le vice-ministre iranien de la Santé a été testé positif à la maladie 24 heures après avoir paru malade lors d’une conférence de presse où il a nié avoir dissimulé l’ampleur de l’épidémie. L’Italie compte aujourd’hui au moins 453 cas et 12 décès, principalement dans les régions de Lombardie et de Vénétie, soit le plus grand nombre d’infections en dehors de la Chine, après la Corée du Sud. Elle se bat pour contenir le virus en imposant des mesures restrictives radicales qui affectent environ 100 000 personnes. Les autorités italiennes ont recommandé aux Italiens de ne pas faire des provisions dans la panique en leur assurant qu’il y avait suffisamment de nourriture pour tout le monde.

Cette épidémie dans un pays situé à l’intérieur de l’espace Schengen a soulevé de nombreuses inquiétudes : elle pourrait entraîner une contagion plus large en raison de l’absence de frontière dans cette zone. À ce jour, des premiers cas probablement liés à l’épidémie italienne ont été rapportés en Autriche, en Croatie, en Suisse et en Allemagne, et une station balnéaire de Tenerife a dû mettre en quarantaine plusieurs centaines de personnes. Certains États membres de l’UE envisagent de faire plus de contrôles ou de fermer complètement les frontières. La Commission européenne a alloué 230 millions d’euros aux efforts de lutte contre la maladie.

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.