Screen width of at least 320px is required!
/

Sommet Action Climat de l’ONU

26 September 2019
Sommet Action Climat de l’ONU
Roland Marconi / Shutterstock.com

Lundi, des chefs d’État se sont réunis à New York pour présenter des plans concrets afin de faire face à la crise climatique. 30 pays, 22 États et 21 entreprises ont promis de mettre fin à leur dépendance au charbon. L'Allemagne, qui est l'un des plus gros utilisateurs au monde de lignite, la forme de charbon la plus sale, en faisait partie. Soixante-dix pays prévoient également de prendre des mesures plus solides au niveau national en 2020. Seulement 23 pays s’y étaient engagés avant le sommet. Néanmoins, tous ces pays réunis ne représentent que 6,8% des émissions mondiales.

Même après l'une des plus grandes manifestations pour l’environnement, qui a été organisée vendredi dans plus de 150 pays, et après le discours enflammé de Greta Thunberg, une militante écologiste âgée de 16 ans, les engagements des plus gros pollueurs ne sont toujours pas au niveau nécessaire pour atteindre l'objectif de limiter à 2 degrés - ou idéalement à 1,5 degré - le réchauffement climatique.

Lors du sommet, Greta Thunberg était visiblement en colère. « Nous sommes à l’aube d' une extinction de masse et tout ce que vous trouvez à dire, c’est parler d'argent et du conte de fées de la croissance économique éternelle, a déclaré la militante suédoise à l'Assemblée générale des Nations Unies. Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses ».

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.