Screen width of at least 320px is required!

3 July 2019

La « honte de voler » en France

3 July 2019

Vente surprise d'un tableau de Toulouse attribué au Caravage

26 June 2019

Municipales : La bataille de Paris a démarré

26 June 2019

Le bac, c'est – presque – fini

19 June 2019

En France, la complexe bataille contre la privatisation des aéroports

19 June 2019

Marseille découvre un passé obscur

19 June 2019

Entre Rafael Nadal et Paris, l’histoire d’amour se renforce

12 June 2019

Merci de ne pas fumer dans ce parc !

12 June 2019

Le vrai tour de France d’un vagabond écolo

Speed 1.0x
/
aa
AA

En France, la complexe bataille contre la privatisation des aéroports

19 June 2019
En France, la complexe bataille contre la privatisation des aéroports
EQRoy / Shutterstock.com
Les Français vont peut-être voter pour choisir s’ils veulent, ou non, que les aéroports de Paris soient privatisés. Je dis « peut-être », car rien n’est encore acquis même si, depuis la semaine dernière, cette possibilité existe. Jeudi 13 juin a débuté la procédure de référendum d'initiative partagée, le RIP, une première dans l’histoire de la République française. C’est un processus long et complexe, que je vais essayer d’expliquer de manière claire.

Tout commence en avril, quand la majorité gouvernementale fait adopter à l’Assemblée nationale la privatisation du groupe ADP. ADP, c’est Aéroports de Paris, un organisme aéroportuaire détenu à plus de 50% par l’État, et qui gère notamment les terminaux parisiens d’Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle. La décision a du mal à passer auprès de l’opinion publique et de l’opposition. Car ADP est un groupe aéroportuaire très rentable, qui dégage des bénéfices qui terminent dans les caisses de l’État.

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.