Screen width of at least 320px is required!
/

Mettre en boîte

Catherine: Dis-moi, Guillaume j'aimerais bien savoir si tu es capable de reconnaître facilement une vraie information d'une « fake news ».
Guillaume: Je ne sais pas trop ! J'imagine que comme tout le monde, je peux me laisser facilement avoir.
Catherine: Si c'est le cas, ne t'inquiète pas, je te mettrai en boîte !
Guillaume: Bien entendu. Mais au fait, est-ce que tu savais que l'Académie française vient de valider un mot pour traduire l'anglais « fake news » ? On peut désormais les appeler les « informations fallacieuses » ou en abrégé « infox ».
Catherine: Pas mal ! Je pense que ce nouveau mot va vite se répandre.
Guillaume: Oui. Il semble qu'on en ait bien besoin. Selon les dernières statistiques, les infox sont plus partagées sur les réseaux sociaux que les vraies informations. Et même une fois démenties, certains continuent d'y croire dur comme fer...
Catherine: Tout à fait ! Les infox proviennent parfois de simples blagues destinées à mettre quelqu'un en boîte, puis qui sont détournées. D'autres sont créées et répandues délibérément. Dans tous les cas, prudence...
Guillaume: La règle d'or, c'est qu'avant de relayer une information, il faut toujours la vérifier.
Catherine: Exact. Tiens, je vais te citer deux exemples de nouvelles sans grande importance entendues l'année dernière et tu dois me dire si c'est une info, ou une infox !
Guillaume: OK !
Catherine: L'année dernière, on a pu lire dans tous les journaux de France qu'un animal assez inhabituel avait été aperçu dans le port de Marseille. Il s'agissait d'une baleine de quinze mètres.
Guillaume: Infox, bien entendu ! C'était sûrement un photomontage. En plus, on connaît la réputation d'exagération des Marseillais en France...
Catherine: Eh non, Guillaume. Ne mets pas en boîte les Marseillais ; cette fois, ils n'y sont pour rien ! C'est une information sérieuse qui a été confirmée par la police et les pompiers : ils ont passé des heures à ramener cette pauvre baleine perdue vers le large.
Guillaume: Je ne l'aurais jamais cru !
Catherine: Autre info lue sur Internet l'année dernière : une nouvelle loi prévoit de nouvelles sanctions dans le code de la route français. Par exemple, se maquiller au feu rouge, écouter de la musique trop fort ou fouiller dans sa boîte à gants en conduisant serait passible de 75 euros d'amende et d’un retrait de 3 points sur le permis.
Guillaume: Je dirais... info. Ces comportements peuvent être potentiellement dangereux et je trouve logique qu'on les interdise.
Catherine: Eh bien Guillaume, c'était une infox ! Ces mesures n'ont pas du tout été ajoutées dans le code de la route, même si c'est vraisemblable. L'information est sans gravité, mais ce qui est inquiétant, c'est que même le très sérieux journal télévisé de France 2 est tombé dans le panneau et l'a relayée.
Guillaume: Ce qui veut dire que tu peux continuer de te maquiller tranquillement au feu rouge quand tu conduis en France, Catherine. C'est plutôt une bonne nouvelle !
Catherine: Arrête de me mettre en boîte, Guillaume ! C'est plutôt moi qui devrais le faire. Malheureusement, je suis obligée de te rappeler que tu n'as pas du tout réussi le test...
Guillaume: Non, et c'est très instructif. J'en conclus que ce qui paraît complètement farfelu peut être la vérité, alors que ce qui paraît très vraisemblable peut être totalement faux...