Screen width of at least 320px is required!
/
Catherine: Nous sommes le jeudi 13 juin 2019. Bienvenue dans notre programme hebdomadaire News in Slow French ! Bonjour à tous nos auditeurs ! Salut Guillaume !
Guillaume: Salut Catherine ! Bonjour à tous !
Catherine: Dans la première partie de notre programme, nous discuterons de l'actualité. Nous commencerons par la commémoration du 75ème anniversaire du Débarquement en Normandie, le 6 juin 1944. Ensuite, nous parlerons de l’accord conclu sur les tarifs douaniers et la migration entre le Mexique et les États-Unis. Puis, nous discuterons d'une campagne menée au Japon pour demander aux employeurs d’abolir l’obligation du port des talons hauts. Et enfin, nous parlerons de la finale de Roland-Garros.
Guillaume: Excellent !
Catherine: Mais ce n'est pas tout, Guillaume. La deuxième partie de notre émission sera consacrée à la culture et à la langue françaises. Dans la section grammaire, nous travaillerons aujourd’hui sur les locutions prépositionnelles d’après, d’avec, de chez, de façon à/ de manière à, de par, de peur de. Nous discuterons du « Cézanne de la fausse monnaie »…
Guillaume: Oh, très intéressant… Tu as entendu que les billets de 500 euros ne sont plus imprimés à partir de cette année ?
Catherine: Ne me dis pas que tu en utilisais tous les jours, Guillaume !
Guillaume: Non, c’est sûr… Mais ça montre bien que les espèces sont en voie de disparition avec l’essor des nouveaux modes de paiement.
Catherine: Ne t’emballe pas, Guillaume. La disparition des billets de 500 euros est surtout un moyen de lutter contre les trafics illégaux. De nouveaux billets de 100 et 200 euros plus sécurisés sont aussi sortis. Tu sais comment faire pour vérifier qu’ils sont vrais ?
Guillaume: Euh, je crois que la devise, c’est Toucher, Regarder, Incliner.
Catherine: Bravo ! Sur les nouveaux billets de cette série baptisée « Europe », un portrait de la « princesse Europe » de la mythologie grecque est intégré dans une fenêtre transparente, à droite du billet. Les nouvelles coupures sont aussi plus solides pour être moins souvent renouvelées.
Guillaume: Forcément ! Le 21ème siècle sera écologique ou ne sera pas !
Catherine: Oui ! Nous conclurons notre programme avec une expression française : « Avoir quelque chose sur le bout de la langue ». Et nous discuterons, si tu le veux bien, d'une forme de tourisme très particulière et qui consiste à visiter les cimetières.
Guillaume: Brrr... ce n'est pas très gai.
Catherine: Non, mais c'est très répandu. Et n'oublie pas que certains des monuments les plus connus au monde sont parfois des tombeaux ou des mausolées, comme les pyramides d'Egypte ou le palais du Taj Mahal en Inde.
Guillaume: C'est vrai. Mais je me demande quel intérêt on peut trouver à visiter un cimetière moderne ?
Catherine: Eh bien il semble que beaucoup de gens apprécient de se rendre sur la tombe de leur idole. Ou bien certains cimetières présentent un grand intérêt historique ou architectural.
Guillaume: Je sais que certains cimetières sont très célèbres, comme le cimetière central de Vienne qui contient les tombes de plusieurs grands musiciens, tel que Mozart.
Catherine: Mais le cimetière le plus visité au monde est à Paris, Guillaume... et nous verrons pourquoi il est aussi populaire dès que nous aurons parlé de l'actualité.
Guillaume: Très bien, Catherine ! Allons-y !
Catherine: Oui, Guillaume. Que le spectacle commence !