Screen width of at least 320px is required!
/

Violations des droits de l'homme en Hongrie : la situation est à traiter « d’urgence », selon un rapport

23 May 2019

Mardi, la principale agence de défense des droits de l'homme en Europe a publié un rapport condamnant fermement le traitement réservé aux migrants en Hongrie. Le Conseil de l'Europe a déclaré que ces violations portaient atteinte à l’état de droit et devaient « être traitées de toute urgence ».

Ce rapport de 37 pages se base sur les conclusions de la commissaire aux droits de l'homme Dunja Mijatović, qui a visité la Hongrie pendant 5 jours en février. Elle a constaté que les demandeurs d'asile étaient privés de nourriture et pour ainsi dire mis en cage avant que leur demande ne soit entendue. Elle a remarqué également que les groupes de défense des droits de l'homme étaient « stigmatisés et traités comme des criminels ». Le rapport accuse aussi le gouvernement du Premier ministre Viktor Orbán d'avoir utilisé une rhétorique anti-immigrés qui attise « les attitudes xénophobes, la peur et la haine ».

Le gouvernement hongrois a publié une réfutation officielle de ce rapport dans lequel il a affirmé s’être acquitté de ses obligations envers les demandeurs d'asile, conformément à la législation internationale. Il a ajouté que la Hongrie s'opposait fermement aux « abus du droit d’asile » afin de se concentrer « sur ceux qui ont réellement besoin de protection » en leur consacrant toutes les ressources nécessaires.

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.