Screen width of at least 320px is required!
/
Valentine: Nous sommes le jeudi 18 avril 2019. Bienvenue dans notre programme hebdomadaire News in Slow French. Bonjour à tous. Catherine est encore en vacances et c’est moi qui présenterai cet épisode avec mon ami Guillaume. Salut Guillaume.
Guillaume: Salut Valentine. Bonjour à tous !
Valentine: Dans la discussion d'aujourd'hui sur l'actualité, nous parlerons de l’incendie qui a dévasté l'un des bâtiments les plus emblématiques du monde - la cathédrale Notre-Dame de Paris. Nous poursuivrons en commentant l’arrestation la semaine dernière à Londres du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange. Comme toujours, notre troisième sujet portera sur la science, la technologie ou la médecine. Aujourd'hui, nous avons choisi de parler de la toute première image d'un trou noir capturée la semaine dernière. Et pour conclure la première partie de cet épisode, nous aborderons un sujet plus léger : la décision du gouvernement suisse de déclarer que le café n'est pas essentiel à la survie.
Guillaume: Le café n'est pas essentiel à la survie? !!! Comment peut-on considérer ce sujet comme léger, Valentine ? … Hum, le gouvernement suisse vient de se mettre à dos tout le monde civilisé !
Valentine: OK, je suis sûre que nous aurons une discussion intéressante sur ce sujet ! Mais continuons maintenant. La deuxième partie de l'épisode d'aujourd'hui sera consacrée à la grammaire et à la culture françaises. Le dialogue de grammaire contiendra de nombreux exemples de notre sujet de la semaine : la préposition « à ». Ce sera l’occasion de parler d’un facteur légendaire du 20ème siècle…
Guillaume: Voilà un petit métier qui a peu évolué depuis sa création.
Valentine: Tu as raison ! Il est toujours aussi mal payé ! Et puis, beaucoup de facteurs se déplacent encore à vélo !
Guillaume: Sérieusement, j’ai beaucoup d’admiration pour les facteurs.
Valentine: Parce qu’ils se lèvent tôt ? Je crois savoir que tu es plutôt un lève-tard
Guillaume: Non, parce qu’ils ont un vrai rôle social, en particulier dans les petites villes et pour les personnes âgées. C’est pour ça que La Poste a lancé un programme payant de visite des séniors. Je trouve cette idée brillante !
Valentine: J’ai entendu parler de ce programme… Quelle tristesse !
Guillaume: Tu parles du vieillissement de la population ?
Valentine: Non, ce qui me révolte, c’est qu’on fasse payer un service que les facteurs ont toujours rendu gratuitement : veiller sur les personnes âgées et alerter leur famille en cas de problème.
Guillaume: Oui, c’est vrai, les temps ont changé ! La recherche de rentabilité nuit aux contacts humains. Au moins, avec ce service, les personnes âgées sont sûres d’avoir un peu de compagnie !
Valentine: Peut-être… En tout cas, le facteur dont nous allons parler n’était pas un grand bavard… C’était plutôt un homme d’action… Dans la section « Expressions » , nous réviserons l'expression « En connaître un rayon ». Comme tu le sais, la France entretient une relation privilégiée avec une boisson alcoolisée très appréciée...
Guillaume: Tu veux parler du vin, Guillaume ?
Valentine: Bien entendu !
Guillaume: Est-ce que la France est le pays qui consomme le plus de vin ?
Valentine: Non, il s'agit des États-Unis.
Guillaume: Alors la France est le pays qui en produit le plus ?
Valentine: Euh, non... Il s'agit de l'Italie.
Guillaume: Donc, ça doit être le pays qui a la plus grande surface viticole au monde ?
Valentine: Toujours pas, Guillaume, c'est l'Espagne. La France n'est pas la première dans tous ces domaines, mais c'est sans doute le pays où les vins sont les plus réputés et peuvent atteindre des sommes faramineuses.
Guillaume: C'est sûr. Mais j'ai une question beaucoup plus pratique, Guillaume. Est-ce que tu aurais quelques astuces simples pour pouvoir reconnaître un bon vin ?
Valentine: Très bonne question ! Et oui, je pense pouvoir t'aider. Nous en parlerons très bientôt, après avoir discuté de l'actualité.
Guillaume: Excellent ! Je vois que tu es prête.
Valentine: Dans ce cas, nous devrions commencer tout de suite ! Que le rideau s'ouvre!