Screen width of at least 320px is required!
/
Catherine: Nous sommes le jeudi 7 mars 2019. Bienvenue dans le nouvel épisode de notre programme hebdomadaire, News in Slow French ! Bonjour à tous nos auditeurs ! Salut Guillaume !
Guillaume: Salut Catherine ! Bonjour à tous !
Catherine: Dans la première partie de notre programme, nous allons discuter de l'actualité. Nous commencerons par la lettre aux citoyens européens du président français Emmanuel Macron appelant à la protection de l'Europe contre les nationalistes, les puissances étrangères et la manipulation. Ensuite, nous parlerons des résultats des élections de dimanche dernier en Estonie. Puis, nous discuterons d'un cas très rare de jumeaux semi-identiques identifié en Australie. Et enfin, nous parlerons d'une nouvelle recherche indiquant que la « personnalité » des chiens peut être façonnée par celle de leurs maîtres.
Guillaume: Excellent !
Catherine: Mais ce n'est pas tout, Guillaume. Comme toujours, la deuxième partie de notre émission sera consacrée à la culture et à la langue françaises. Dans notre dialogue de grammaire, nous aurons beaucoup d'exemples illustrant notre point de grammaire de la semaine : la position des adjectifs et la règle générale de l’accord des adjectifs au féminin. Nous aurons une discussion sur un produit alimentaire mythique vendu et consommé en France depuis 1914.
Guillaume: Un produit consommé en France depuis 1914 ? Peux-tu nous donner un peu plus de détails, Catherine ?
Catherine: Tout d’abord, je voudrais dire que cette célèbre marque a probablement marqué ton enfance comme la mienne. De plus, ce qui va particulièrement t’intéresser, c’est que l’un des facteurs qui a contribué à la renommée de ce produit à ses débuts a suscité une controverse par la suite.
Guillaume: Une controverse ? Comment un produit consommé principalement par des enfants pourrait-il être controversé ? Serait-ce à cause de la stratégie marketing utilisée par son fabricant ? À cause de son circuit de distribution ? Ou bien de son emballage ? Pour développer une stratégie marketing réussie, la plupart des organisations tiennent compte des influences culturelles de la société dans laquelle un nouveau produit est introduit, alors…
Catherine: Tu es sur la bonne voie, Guillaume. Tu as une proposition à faire ?
Guillaume: Euh… J'ai bien peur de devoir donner ma langue au chat, Catherine.
Catherine: Eh bien, je ne vais pas t’en dire plus pour l'instant. Introduisons notre deuxième dialogue. L’expression de cette semaine est « en valoir la peine ». Sur une note très différente, pour illustrer l’utilisation de cette expression, nous aurons une conversation sur un poète français très célèbre et prolifique. Son engagement politique et son amour indéfectible pour une femme ont été ses deux principales sources d’inspiration et l’ont incité à croire que la vie vaut la peine d'être vécue.
Guillaume: Louis Aragon ? Si c'est de lui dont tu parles, alors la femme en question est Elsa Triolet, l'amour de sa vie.
Catherine: Tu es imbattable, Guillaume ! Nous allons discuter de ces sujets dans un instant, mais en attendant commençons par l’actualité.