Screen width of at least 320px is required!
/

Le président Trump demande aux alliés européens de « reprendre » les combattants de l'État islamique pour les traduire en justice

Les pays européens ont exprimé des doutes après l’annonce du président des États-Unis Donald Trump, qui les a appelés à rapatrier et à poursuivre leurs citoyens engagés aux côtés de l'État islamique en Syrie. Plus de 800 combattants de Daesh d'origine européenne - provenant principalement de France, d'Allemagne et de Grande-Bretagne - sont actuellement détenus par les forces soutenues par les États-Unis en Syrie.

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.