Screen width of at least 320px is required!
/
Bonjour. Je m'appelle Valentine et j'ai grand plaisir à vous retrouver pour un nouvel épisode de notre programme hebdomadaire. Nous sommes le 26 juin 2019. Gagner ou perdre, réussir ou échouer, telles sont les notions autour desquelles nous allons tourner cette semaine. Telle est l'alternative à laquelle sont confrontés les acteurs de cette séquence. C'est la douloureuse expérience que vient de subir Recep Tayyip Erdogan. Il s'était engagé dans la bataille des municipales, il a perdu Istanbul. De l'autre côté de l'Atlantique, il y a Trump et la campagne pour sa réélection. En France, les mêmes questions se posent avec d'autres municipales. Celles de Paris. Dans la Capitale, les Macroniens se déchirent pour avoir l'investiture de leur parti. Les jeux semblent pourtant faits. Ils en disent long sur les pratiques de ce pouvoir et de ceux qui l'incarnent. Par ailleurs, les jeunes viennent de passer les principales épreuves du bac. Que vont devenir ceux qui échouent ? Enfin, notre équipe de foot féminine défend nos couleurs à chaque rencontre. La victoire n'est jamais certaine. En revanche, une chose est d’ores et déjà acquise : les filles sont aujourd’hui des joueuses comme les autres. Ça, au moins, c’est gagné !

C’est gagné aussi pour Istanbul, qui va être dirigée par un jeune kémaliste. Il s’appelle Ekrem Imamoglu et a battu le candidat d’Erdogan. Un signe de changement. Peut-être…

Erdogan, le début de la fin ?

Erdogan, le début de la fin ?
quetions123 / Shutterstock.com
Que peut-il faire ? Recep Tayyip Erdogan avait pesé de tout son poids pour que la municipalité d'Istanbul n'échappe pas à son parti, l'AKP. Mais c'est le candidat du parti social-démocrate CHP qui l'a finalement emporté. Le 24 juin au soir, Ekrem Imamoglu a battu Binali Yildirim. Clairement. Avec 54 % des suffrages, contre 45,1 % pour son rival. Le résultat est tellement évident que Yildirim, puis Erdogan, ont été contraints de reconnaître la défaite des islamo-conservateurs. On ne peut pas faire annuler des élections à chaque fois que le résultat ne plaît pas !

End of free content.

To access this material, please LOG IN.

If you don't have a subscription, please click HERE to sign up for this program.