Available on the App Store
Get it on Google Play

  • Volume
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
Transcript 1
Lesson

Mi-figue, mi-raisin



Mouse-over French text fragments in blue to see English translation
L’expression « Mi-figue, mi-raisin » est une expression utilisée pour designer l’indécision, l’approximation, le doute et le contraste.

Elle signifie que l’on est d'un air à la fois satisfait et mécontent, ou à la fois sérieux et en plaisantant. Lorsqu’on dit d’une personne ou d’une chose qu’elle est « mi-figue, mi-raisin », cela signifie qu’elle a à la fois du bon et du mauvais. Elle désigne aussi une personne perplexe et ambigüe. Lorsqu’il s’agit d’une « action mi-figue, mi- raisin », elle signifie que l’action est faite moitié de gré, moitié de force.

Cette expression remonte à loin et a subi de nombreuses variations de sens au fur et à mesure. Voyons ensemble tous les changements que cette expression ait connus depuis son apparition.

En effet, au 14eme siècle, les figues et les raisins étaient les fruits secs préférés des musulmans en période de carême, spécialement pendant le mois de Ramadhan. Ceci expliquerait leur apparition et leur rapprochement dans une locution. Mais cela n'explique pas pourquoi les deux fruits y sont opposés. Au 15eme siècle, l'expression, se disait « moitié figue, moitié raisin » avec le mot moitié au lieu de mi. Elle voulait dire à cette époque 'mêlé de bon et de mauvais’ mais aussi 'tant bien que mal'’. Au 16eme siècle, elle contenait aussi une notion de réciprocité, lors d'un partage de tâches pour arriver à une œuvre commune. On disait alors ‘l'un s'occupant de la figue, l'autre du raisin.

Ce n’est qu’au 18eme siècle que le mot mi a remplacé moitié et l’expression est connue depuis par « Mi figue, mi-raisin ».

Il existe une explication actuellement réfutée de l'origine de la locution. Elle est sans preuves écrites et serait supposée imaginée à posteriori ; Elle serait liée aux fraudes des marchants corinthiens, marchants grecs de l’époque. Ces derniers, lorsqu'ils livraient le très estimé raisin à Venise, y mélangeaient, de temps en temps et par inadvertance, des figues, moins chères et plus lourdes, histoire de gruger un peu leurs clients.

Littéralement, l’expression « mi-figue, mi-raisin » est traduite par « half-fig, half-grape ». L’équivalence serait « neither fish nor fowl » ou « stuck in the middle ».

Exemple 1 :

Je pense sérieusement que ça ne valait pas la peine d’aller voir le festival. C’était vraiment mi-figue, mi-raisin.
I seriously think that it was not worth going to the festival. It was really « neither fish nor fowl ».

Exemple 2 :

Pour être franche, je ne veux pas avoir affaire à elle à cause de son caractère difficile. Tantôt elle est bien avec toi, tantôt elle se tourne contre toi. Elle est vraiment mi-figue, mi-raisin.
Frankly, I don’t want to deal with her because of her difficult character. Sometimes she treats you well and sometimes she turns against you. She is really ambiguous.